Novembre 24, 2020

Transkei: Hors des sentiers battus et ça vaut le coup

«Après avoir serpenté à travers les marais de mangroves, la rivière Mdumbi rencontre l'océan sur une magnifique plage avec un spot de surf légendaire et une pêche fantastique. C'est le cœur du Transkei rural, où les visiteurs sont accueillis à bras ouverts et à cœur ouvert. » - D'un océan à l'autre vol. 22

Mdumbi a été la partie la plus inattendue et la plus fantastique de notre voyage!

Si vous vous trouviez dans notre entreprise dans les deux semaines suivant notre voyage, vous pensiez peut-être que nous n'étions restés qu'à Mdumbi.

C'était de loin le point culminant, ainsi que le village le plus éloigné. 30 km de chemin de terre avec beaucoup de caractère! Des écoliers souriants, de nombreux animaux vivants, des rondelles Xhosa colorées et des collines ondulées font de ce détour hors des sentiers battus ça vaut le coup!


À l'arrivée à Mdumbi Backpackers on nous a donné une visite de la propriété qui héberge un petit restaurant (simplement une délicieuse cuisine de produits locaux ou pêchés), un salon de détente commun avec des jeux et du café gratuit (n'oubliez pas de laisser un pourboire), plusieurs rondavels pour accueillir les clients, une école maternelle et une église pour les habitants, ainsi qu'une zone de braai, lapa, cuisine et certains gratuits; planches de surf à louer.

Nous avons également reçu un ensemble de directives très relaxantes qui gardent la vie à Mdumbi pratique et agréable.

Nous avons presque immédiatement exploré - la plage est si belle, les Rondavels sont colorés chacun avec son propre patch végétarien et les vues les plus incroyables, nous sommes également tombés sur un petit magasin de spaza - Cool Bananas - qui était, bien, non conventionnel.


Warren est venu à Mdumbi il y a plusieurs années et a géré un packpackers à proximité de l'autre côté de la rivière, il est ensuite tombé amoureux d'une femme Xhosa locale et maintenant ils vivent ensemble dans leur propre hutte, à partir de laquelle ils dirigent une petite boutique. Warren se rend en ville tous les quelques jours pour acheter plus de samp, de café, de sucre, de fruits, etc. pour stocker son stock - le seul pour de nombreux kilomètres. La meilleure chose à propos de Warren est de découvrir les rondelles Xhosa; qui les fait, combien en moyenne un rondavel pourrait coûter à construire, qui demande la permission de construire votre maison, combien devrions-nous acheter des écrevisses et lors de son prochain stock, pourrait-il nous ramener une bouteille de vin, de l'ail et un bloc de beurre pour cuisiner nos écrevisses fraîchement pêchées?

Le troc et la négociation avec 2 courtiers locaux et enfin le pêcheur pour se faire dire que l'écrevisse était une aventure en soi! Nous avons obtenu 5 écrevisses magnifiquement grandes pour R150.

Le surf a été moins réussi…


Quelques conseils:

- Apportez de l'argent et vérifiez votre carburant avant de commencer sur le chemin de terre (les habitants en vendent en bidons de 5 litres en cas d'urgence)

- Passer du temps sur la plage et surfer;)

- Essayez la bière locale «Umqombothi» (prononciation Xhosa: um̩k͡ǃomboːtʰi) à un shebeen non loin de la porte des routards de Mdumbi

- Allez discuter avec Warren, à Cool Bananas

- Achetez des écrevisses aux habitants (informez-vous auprès du personnel de la taille minimale de la tête d'écrevisses)

- Essayez sans aucun doute le restaurant Mdumbi Backpackers!

- Et détendez-vous, vous êtes dans l'endroit le plus tranquille et le plus incroyablement beau d'Afrique du Sud.

* La photo est de notre randonnée à Port St Johns (mentionnée dans le post précédent).