Juin 14, 2021

Progrès du soutien social

Nous sommes de retour au travail avec les enfants depuis lundi matin, en nous concentrant sur les activités et les exercices pour les enfants atteints de paralysie cérébrale et en gardant les bébés exempts de maladie. J'ai eu quelques frayeurs lundi après-midi à AOV2 avec des bébés assez malades. Je les ai traités comme je le peux avec ma pharmacie limitée et j'espère éviter tout voyage à l'hôpital cette semaine. Je soupçonne virus / grippe, pas de pneumonie bactérienne pour autant que je sache. Si une personne vietnamienne tombe malade, il n'y a pas d'autre choix que d'aller à l'hôpital. Il n'y a pas de cliniques, pas de soins urgents, pas de cabinets de médecins. Il y a 2 hôpitaux pour patients hospitalisés à DaNang pour une ville de plus d'un million d'habitants.

Cette semaine, nous avons poursuivi notre routine de soins / activités au Centre de soutien social: petit déjeuner, brossage des dents, toilettes, habillage pratique, physiothérapie, bricolage, récréation et cours d'anglais. Cela semble simple selon nos normes, mais transporter environ 11 enfants avec divers degrés de déficience intellectuelle et quelques autres atteints de paralysie cérébrale peut être une tâche intimidante. Heureusement, avec l'aide de 5 bénévoles et de quelques «mères», nous accomplissons toujours le travail et constatons des améliorations! Mercredi, nous nous sommes concentrés sur le lavage des mains et les enfants semblaient en profiter! Ils adorent toute activité impliquant de l'eau!

Sandy, une physiothérapeute d'Australie qui fait actuellement du bénévolat à Tam Ky, est venue nous rendre visite et travailler avec les enfants gravement handicapés à quelques reprises ce mois-ci. Ses instructions et recommandations ont déjà fait une profonde différence. Un enfant, Lu, a 16 ans et souffre du syndrome de Down modéré. Il est un tout nouveau résident du soutien social et nous commençons à la case départ avec la réadaptation, car il a été pratiquement immobile presque toute sa vie, sans avoir l'occasion d'utiliser ses jambes… jusqu'à MAINTENANT! Avec les instructions de Sandy et notre soutien, Lu a fait ses premiers pas cette semaine - la première fois qu'il est entré pour toujours !!! C'était stupéfiant.

Un autre enfant, Lagu, a 14 ans et souffre de graves handicaps intellectuels, probablement en raison de privations et / ou de traumatismes crâniens en tant que petit enfant (mais nous ne savons pas avec certitude). Il est très sous-développé pour son âge, est non verbal et communique avec les sons et les expressions faciales. Au cours des derniers mois, nous avons encouragé les promenades, l'exercice et une attention particulière. J'ai remarqué cette semaine que son contact visuel s'est amélioré, il aime ses promenades / courses autour de l'enceinte, il fait plus de bruits, frappe des mains et sourit! Aujourd'hui, j'ai reçu un HUG géant et sincère de Lagu. C'était une telle démonstration honnête d'affection; un moment inoubliable pour moi. Il m'a regardé avec ses yeux brun foncé, a crié et a souri, et a enroulé ses bras autour de mon cou. C'était sans aucun doute le meilleur câlin que j'aie jamais reçu.

Elizabeth



La théorie de l'autodétermination dans le monde du travail (Juin 2021)